Arthrose de la hanche, explications et solutions

Parmi les nombreuses pathologies articulaires, l’arthrose de la hanche, qui touche 15% de la population en France, est celle qui inquiète le plus les patients. Mais le fait de craindre cette maladie ne signifie pas qu’elle est bien connue. Faisons un rapide tour d’horizon de ses causes, traitements et évolutions et voyons quelles solutions Guide-arthrose peut vous apporter.

 Les causes de l’arthrose de la hanche

L’arthrose de la hanche ou coxarthrose peut survenir après une altération du cartilage des os de l’articulation. Cette altération est généralement liée à une usure naturelle par l’âge, des micro traumatismes dus à des pratiques sportives trop intensives ou à des conséquences de fractures du col du fémur ou du bassin. C’est dire que cela concerne une grande partie de la population adulte, en précisant qu’une coxarthrose n’a pas un caractère d’automaticité. Cela signifie aussi que l’on peut en souffrir à tout âge.

 Les symptômes de l’arthrose de la hanche

Ce sont généralement la douleur et une difficulté progressive à la marche qui poussent les patients à consulter un médecin généraliste ou un rhumatologue. Ce dernier confirmera facilement le diagnostic par des examens radiographiques (Scanner, IRM).

Les douleurs sont fréquemment associées à des raideurs articulaires et à l’incapacité de maintenir une posture prolongée, assise ou debout. En position allongée la douleur est moins vive, cependant elle peut éveiller les patients pendant la nuit lors des phases inflammatoires.

 Les traitements médicaux contre la coxarthrose

Après la confirmation du diagnostic, le praticien pourra jouer sur plusieurs tableaux. Tout d’abord il traitera l’urgence, soit la douleur. Celle-ci pourra céder facilement, pour les arthrose primitives en tout cas, par la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires. Si elle résiste, il pourra utiliser des médicaments à base de cortisone. Dans une grande majorité des coxarthroses, ces traitement suffiront à rétablir les facultés du patient à marcher sans qu’il souffre.

Si la prise d’antalgique ne suffit pas, le praticien pourra prescrire des infiltrations, sous contrôle radiographique et directement dans l’articulation, de cortisone ou d’acide hyaluronique (éventuellement l’association des deux) qui a la propriété d’agir directement sur le cartilage défectueux en le lissant.
Enfin, pour les cas plus avancés, une intervention chirurgicale pourra être envisagée, avec pose d’une prothèse totale de la hanche (PTH).

 Les autres voies de traitements

Il faut préciser que la coxarthrose n’est pas une fatalité et que le meilleur des traitements restera toujours la prévention. C’est ce que nous faisons sur Guide-arthrose.com

Cela commence tout d’abord par une bonne hygiène de vie tout au long de son existence. Mais il n’est jamais trop tard pour se prendre en main et bien faire.

Une personne en surcharge pondérale aura plus de chance de souffrir de la hanche par un effet purement mécanique. La prévention passe alors par une modification des habitudes alimentaires afin de perdre du poids. Il n’est pas rare de voir des patients en surpoids, atteints de coxarthrose, constater une amélioration significative des douleurs une fois quelques kilos perdus.

C’est aussi une pratique sportive régulière et sans violence qu’il faudra mettre en place. Une articulation ne se « rouillera » pas si elle est régulièrement et intelligemment sollicitée. Prendre l’habitude de marcher au lieu d’utiliser son véhicule sera, par exemple, un excellent moyen d’entretenir vos articulations de la hanche et du genou.

La physiotérapie, la balnéothérapie et le travail en piscine seront d’excellent remèdes. Les massages, les auto-étirements et les exercices musculaires et d’entretien de la mobilité devront être pratiquer régulièrement également.

 Conseils et exercices contre l’arthrose de la hanche

 Voici les ressources que nous mettons à votre disposition pour vous accompagner :

 Pour conclure…

Il ne faut pas craindre l’arthrose de la hanche car la médecine a développé tout un arsenal de traitements afin de retrouver ses capacités motrices mais plus vous tarderez à prendre conscience que vous pouvez prévenir ou retarder son apparition ou son évolution, moins elle sera contrôlable et rendra la chirurgie inévitable… Alors à vos baskets !

 

Cet article vous a plu ? vous pensez qu’il peut aider d’autres personnes souffrant d’arthrose ? Alors n’oubliez pas de « propager la santé » autour de vous ! Vous nous feriez également plaisir si vous laissiez un commentaire sur cette page ou un témoignage sur le livre d’or de Projet Santé. Merci pour le temps que vous nous consacrez et prenez soin de vous !